Expédition dans un fjord exceptionnel

Nous avons fait une petite pause dans notre blog, car nous étions partis deux jours en expédition dans les fjords de Doubtful Sound. Ce fut un weekend intense, à la découverte de terres inhospitalières mais magnifiques. Nous avons choisi pour cela Go Orange, seul opérateur à effectuer des randos de deux jours. À recommander.

Aller jusqu’à Doubtful Sound est déjà une expédition en soi (contrairement au fjord voisin beaucoup plus connu : Milford Sound). Nous prenons tout d’abord le bateau depuis Manapouri. Il faut environ 1h pour traverser le lac et atteindre la rive Ouest. De là, nous prenons un bus qui traverse la montagne. 45 minutes plus tard, nous apercevons enfin le fjord, en partie caché par les nuages. C’est là que nous allons faire du kayak avec notre groupe de 6 personnes (dont un guide).

Après un rapide briefing, nous nous équipons et nous remplissons les kayaks. Il est alors temps de se jeter à l’eau (au sens propre comme au sens figure !).

New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak

Malgré les nuages et la pluie, les paysages sont impressionnants. Et nous sommes totalement seuls pour les admirer ! Nous avançons en silence entre les falaises recouvertes de végétation tropicale. Les précipitations (très fréquentes) forment des rivières et des cascades éphémères qui dévalent les rochers et se jettent dans la mer. Un joli spectacle !

New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak

À midi, nous commençons à être trempés et à avoir un peu froid. Notre guide nous donne la possibilité de rebrousser chemin, surtout que la météo ne s’améliore pas. Il est probable que nous ne puissions pas rentrer en kayak le lendemain à cause du vent. Rassurant…

Après concertation, notre groupe d’aventuriers décide de continuer. Nous arrivons donc (sous une pluie torrentielle) à notre campement en milieu d’après-midi, caché dans la forêt tropicale. Il etait temps : les rafales de vent violentes arrivent déjà.

Nous nous réjouissons de pouvoir retirer nos combinaisons pour enfiler des vêtements secs. Cependant avions simplement oublié un léger détail : les « sandflies », des sortes de mouches qui piquent et se nourrissent de sang (exactement comme les moustiques). Ainsi sommes vite recouverts de ces horribles insectes qui nous laissent des dizaines de piqûres en souvenir…

Après quelques photos, nous installons  nos tentes (sous la pluie) puis nous discutons un peu avec le groupe avant de dîner.

New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak
New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak

Notre guide communique par radio (seul moyen de communication ici) avec les gardes-côtes et les quelques bateaux qui naviguent dans le coin. Il nous prévient que demain le temps risque d’être pire (ah bon, ça peut vraiment être pire que ça ?!). Et il est inquiet car s’il continue de pleuvoir autant, la rivière peut sortir de son lit et inonder le camp. Il ajoute que toutes les sorties en kayak du lendemain ont été annulées à cause de la météo.

Sur ces paroles rassurantes, nous allons nous coucher. Contre toute attente, nous nous endormons rapidement (enfin Pas Thomas), bercés par le bruit de la rivière et des gouttes d’eau qui tombent sur notre tente.

Orange tents on an overnight trip in Doubtful Sound, under the rain and storm

Le lendemain, nous nous réveillons à 5h30. Il fait encore nuit. Et surprise : il pleut. Nous préparons nos affaires, prenons le petit-déjeuner et voici venu le moment que nous redoutions tous : remettre les habits mouillés de la veille ! Un vrai délice… Il nous faut ensuite porter les (très) lourds kayaks une centaine de mètres sur les pierres glissantes pour les mettre à l’eau. Il est maintenant 7h, nous voilà partis !

L’atmosphère est encore très mystérieuse en ce début de journée. La brume entoure les montagnes, laissant par moments entrevoir des sommets enneigés. L’eau est claire, il n’y a pas un souffle de vent. Les oiseaux sont silencieux. Il n’y a que le bruit des cascades et de la pluie. On dirait le calme avant la tempête.

New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak

On pagaie. Il pleut, mais on pagaie. On ne sent plus nos mains, mais on pagaie. Encore et encore. Lorsque l’on s’approche du bras principal du fjord, le vent se lève. On commence à avoir quelques vagues. Le ciel gronde au loin. Et pour changer de la pluie : une petite averse de grêle.

Nous arrivons enfin au passage délicat : il faut traverser en partie le bras principal (qui vient directement de la mer donc est très agité) pour rejoindre ensuite notre port de départ. Nous avançons les 3 kayaks de front, prêts à se regrouper rapidement si les choses se gâtent. Par moments, la pluie redouble, mais nous n’y prêtons même plus attention. Soudain, une grosse bourrasque nous rattrape. Sur le signal de notre guide, nous serrons vite les 3 kayaks les uns contre les autres pour adopter une formation plus stable. Notre guide construit alors une voile de fortune (accrochée sur les pagaies) et on se laisse porter par le vent, qui souffle de plus en plus fort.

Lorsque nous quittons le passage délicat, nous avons le vent dans le dos et nous pouvons « surfer » sur les grosses vagues avec le kayak. Nous progressons vite. A 10h nous arrivons enfin au port, sous la pluie. Juste à temps pour une petite surprise : le temps étant trop mauvais pour faire du kayak toute la journée, nous allons faire une croisière en bateau !!!!!

Malgré le vent ET LA PLUIE, nous profitons du fjord et des paysages splendides. Nous avons même le plaisir d’observer une colonie de phoques. Le temps est extrêmement changeant : en quelques minutes on passe d’un semblant de ciel dégagé avec quelques rayons de soleil à un ciel noir et des averses de pluie.

New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak
New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak
New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak
New Zealand, nouvelle Zélande, voyage nouvelle Zélande, ile du sud nouvelle Zélande, south island new Zealand, road trip nouvelle Zélande, visit New Zealand, doubtful sound, Milford sound, Milford track, ultimate hikes, Queenstown, a voir Queenstown, kayak abel tasman, routeburn track, kayak NZ, go orange kayak

Mais c’est bientôt la fin de la croisière. 45 minutes de car et une heure de bateau plus tard, nous retrouvons la civilisation. Vous n’imaginez pas à quel point nous savourons notre douche chaude après ces 48h de pluie ininterrompue ! Nous avons probablement reçu dans les 100mm de pluie sur la tronche…


En viste en Nouvelle Zélande ?

Ne manquez pas mon article sur les plus belles routes de Nouvelles-Zélande, et le top 5 sur l’ile du Nordle top 9 sur l’île du Sud, etc.


Want more adventures?

Subscribe & be the first to receive my travel advices and tips

Share this on social media